Consacrée à la vie d'Elvis l'homme qui a basculée une génération entière
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carrière D 'Elvis

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron

Aaron

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 43
Localisation : Belgique
Loisirs : The King
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Carrière D 'Elvis   Jeu 10 Aoû - 17:17

Elvis enregistre cinq 45T pour Sun Records et Phillips l'envoie en tournée dans le Sud des États-Unis. Les débuts sur scène du futur King du rock sont assez maladroits mais certainement pas timides. Les coups brusques de bassin du jeune homme, une innovation provocante pour l'époque, lui valent le surnom de « Pelvis » et amplifient sa notoriété. Si les jeunes reconnaissent immédiatement en Elvis un des leurs, il n'en va pas de même pour leurs parents qui, scandalisés devant les déhanchements de plus en plus suggestifs d'Elvis, cherchent à le faire interdire. En conséquence, certains de ses concerts seront purement et simplement annulés et ses disques brulés en public. Elvis ne laisse personne indifférent : s'il agace l'américain puritain, il devient une idole pour des millions de jeunes adolescents. En Floride alors que la jeune star s'apprête à monter sur scène devant 22 000 fans en délire, on le prévient que la police est présente dans la salle pour filmer ses fameux déhanchements. Elvis décide alors de ne bouger que son petit doigt pendant toute la durée du concert, et l'hystérie est à son comble. Le dernier de ses cinq 45T, I Forgot To Remember To Forget, accompagné de Mystery Train, atteint la première place du classement des ventes de singles. À cette époque, Elvis ne cesse de se produire, dans le sud et le sud-ouest. Il est notamment présent à cinquante reprises à l'émission régionale Louisiana Hayride. Le fondateur et producteur d’Hayride, Horace Logan, a en effet la bonne idée de faire signer Elvis pour une apparition hebdomadaire alors que celui-ci est encore peu connu. Lors de la dernière participation d'Elvis à cette émission, Logan annonce qu'Elvis a quitté le bâtiment afin de calmer les adolescentes qui essaient d'apercevoir la star après l'émission. Il ne sait pas que cette phrase va devenir un rituel célèbre à la fin de chaque concert : « Elvis has left the building »

Elvis qui est alors célèbre dans le Sud et Sud-Ouest des États-Unis rencontre à la fin d'un concert un homme qui est vaguement impresario mais plus connu en tant qu'abboyeur de cirque. Thomas Andrew Parker, dit « le colonel », est un homme à qui rien ne fait peur. Il fut un temps impresario du jeune chanteur Eddy Arnold mais c'est avec Elvis qu'il va se hisser au sommet de sa profession dans le show business. Il signe en 1955 un contrat d'exclusivité avec Elvis sur vingt ans avec à la clé 15 % de tous les revenus de Presley. (Dans les années 1970 ce pourcentage sera porté à 50 %). Le « colonel » impressionne Elvis, c'est un homme autoritaire et à qui rien n'échappe. N'a-t-il pas dit à Elvis pour l'approcher : « Jeune homme, pour l'instant vous valez un million de dollars, bientôt vous les aurez cash » ? Ce sont ces phrases qui vont impressionner le jeune Elvis qui rêve de réussite et de dollars tout autant que Parker lui même. Leur collaboration qui durera jusqu'à la mort d'Elvis va devenir l'une des plus fructueuse que connaîtra le show business mais également la plus mystérieuse. Parker dicte, Presley obéit. Lorsque le contrat entre en vigueur, Parker offre trois cadeaux à Presley. Le premier est un contrat avec la plus puissante maison de disque au monde, la RCA (Radio Corporation of America). C'est elle qui va miser sur Elvis et lui avancer les millions de dollars nécessaires à un essort planétaire. Le deuxième est un premier disque d'or avec Heartbreak hotel ; Elvis a tout juste vingt ans. Le troisième et avant dernier cadeau au jeune chanteur va être son arrivée sur le petit écran devant des millions de téléspectateurs. Ce soir-là, l'émission atteint une audience record de plus de cinquante millions de téléspectateurs, ce qui représente plus de 80 % de part d'audience. Lors de sa deuxième apparition au Ed Sullivan Show (le 28 octobre de la même année), il se teint les cheveux en noir, alors qu'ils étaient jusque là châtain clair. Le King du rock vient de naître.

Si ces apparitions télévisées enchantent les jeunes, les adultes eux, réprimendent et condamnent la tenue du King. Ses déhanchements lascifs et/ou brusques vont choquer l'Amérique et les moralistes et bien pensant vont vouloir faire interdire Elvis à la télé. En conséquence de quoi, si Elvis ne sera jamais interdit d'antenne, par contre les réalisateurs ont ordre de ne filmer la star qu'au dessus de la ceinture. C'est ainsi qu'Elvis va interpréter ses plus grands hits de la fin des années 1950 : Heartbreak hotel, Thats' all right Mama, Baby Let's Play House, Shake Rattle & Roll, et le très suggestif Hound Dog.

Parallèlement à la télévision, Elvis poursuit ses tournées de concerts qui deviennent très vite une sorte de kermesse, une foire et dangereusement incontrôlable. La star se produit devant des foules immenses, arrivant en Cadillac rose et surprotégé par une nuée de policiers, l'Amérique veut voir et toucher ce jeune chanteur devenu en moins d'un an une idole pour ses enfants. L'année 1956 se termine en beauté, Elvis décroche son 48e disques d'or de l'année, il fait l'objet d'une véritable vénération hystérique et déclare au fisc pas moins de 22 millions de dollars de revenus.

Poursuivi jour et nuit par ses fans, Elvis finit par se réfugier derrière les murs d'une forteresse. Il s'offre le 19 mars 1957 pour 120 500 dollars une grande maison à la sortie de Memphis sud sur Highway 51, South Memphis (changée le 19 janvier 1972 en l'honneur d'Elvis pour Elvis-Presley Boulevard). Graceland possède vingt-quatre pièces sur un terrain de treize hectares. Immédiatement Elvis y investit un demi million de dollars de travaux pour faire de Graceland son royaume et y installe sa mère, son père, ses oncles et tantes, ses cousins et toute un groupe d'amis ou d'anciens camarades d'école qui deviennent jardiniers, chauffeurs ou comptables pour la star. À cette époque il est considéré comme la plus grande star du rock.

Le 20 janvier 1958, Presley reçoit un courrier de l'US Army qui lui signifie qu'il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Il est affecté en Allemagne, où il conduit une jeep pour le sergent Ira Jones. Son service est suspendu le 5 mars 1960. Depuis, beaucoup se sont questionnés sur la légitimité de cette mobilisation, alors que l'on était en temps de paix et qu'Elvis était le seul appui de ses parents et de sa grand-mère. Certains pensent que le but de cette action était de préserver la jeunesse américaine de l'influence du chanteur. C'est peu avant son départ pour l'Allemagne, alors qu'il est encore dans le Texas pour y faire ses classes que sa mère Gladys meurt subitement à 46 ans. Elvis qui adorait sa mère ne va jamais vraiment s'en remettre. Bien plus tard, John Lennon devait dire : « Elvis est mort le jour où il est entré à l'armée », mais on peut également dire ceci : Elvis est mort le jour où sa mère est morte. Le jeune homme ne sera plus jamais le même, et la joie qui l'accompagnait va le quitter. Les années à l'armée vont être des années sombres pour Elvis. Dans un pays étranger, loin de ses amis et de ses fans, Elvis déprime. Bien qu'il soit aussi célèbre que dans son pays, il ne sort pratiquement jamais. Mais c'est au cours d'une soirée chez son capitaine qu'il fait la connaissance d'une toute jeune fille de 14 ans, Priscilla Beaulieu. Il en tombe amoureux et décide même de la prendre chez lui à Graceland à partir de 1962. Finalement Elvis l'épouse à Las Vegas en 1967. C'est aussi en Allemagne que son père venu le rejoindre, rencontre sa deuxième future épouse, Dee Stanley. Lorsqu'il est démobilisé le show business l'attend et Elvis reprend le cours de sa carrière.

Presley est très religieux et il enregistre de nombreux albums de gospel. Les trois grammy awards qu'il reçoit lui sont tous décernés pour des morceaux de gospel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/sb213833/
Jim Maistriaux



Nombre de messages : 4
Age : 33
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Carrière D 'Elvis   Dim 15 Oct - 15:23

Je trouve que sa carrière est très florissante !!! Il a eu un énorme succès et malheureusement ça l'a achevé suite au rythme effrainé qu'il avait avec ses tournées et concert !!! Sad Mais le principal c'est qu'il reste un mythe, une légende pour tous !!! Smile Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Carrière D 'Elvis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 65 amps lil elvis
» video sg Jr et lil elvis
» Elvis & early rock\'n\'roll
» Albert King : Blues For Elvis - King Does The King's Thing (1970)
» elvis perkins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elvis presley de 1956 à 1977 :: Elvis presley de 1956 à 1977-
Sauter vers: